Coronavirus déconfinement : faut-il porter des gants de protection ?

Est-ce utile de porter des gants pour se protéger du virus ?

Se laver les mains régulièrement reste le moyen le plus efficace

Il existe plusieurs moyens de se protéger du coronavirus qui sévit partout dans le monde. Toutefois, se laver les mains de façon régulière reste le moyen le plus efficace pour se protéger.

L'OMS est très claire au sujet des gants de protection

organisation mondiale de la santé coronavirus gant protection

Quant aux gants en latex, le débat persiste. L'OMS, l’Organisation mondiale de la Santé a pourtant répondu clairement de savoir si les gants peuvent nous protéger dans les lieux publics :

"Non. Le fait de se laver les mains régulièrement protège mieux contre la COVID-19 que le port de gants en caoutchouc. Le virus peut se trouver sur les gants et il y a un risque de contamination si vous vous touchez le visage avec les gants ".

Le virus ne passe pas à travers la peau et encore moins à travers celle des mains. Aussi, les gants peuvent être constituer un faux sentiment de sécurité. En effet, des études ont démontré que les porteurs de gants se touchent plus souvent le visage que ceux qui n'en ont pas. En se touchant le visage, ils augmentent drastiquement les risquent de se contaminer.

Mais alors, faut-il porter des gants pour faire ses courses ?

Quand vient l'heure d'aller faire ses courses durant le coronavirus, le stress et l'angoisse prennent place. Il est donc naturel de se demander comment aller faire ses courses tout en réduisant les risques de contamination.

En effet, les supermarchés constituent un endroit où le risque de contamination est très élevé. Le nombre de personnes pouvant entrer en même temps est limité, de sorte à respecter la distanciation sociale. Pour autant, on est amené à croiser plusieurs personnes en même temps.

De plus, on touche de nombreux produits, eux-mêmes touchés par d'autres clients. C'est pourquoi de nombreux consommateurs adoptent les gants de protection. Mais là encore, les spécialistes déconseillent le port des gants.

Selon le docteur Bruno Grandbastien, les gants , "qu'ils soient en laine, en cuir ou en latex, constituent une deuxième peau sur laquelle peut se déposer le virus."

Pour éviter la propagation du virus, ne jetez pas vos gants n'importe où

Pour limiter au maximum la propagation du virus, des bonnes pratiques s'imposent.

Comment retirer ses gants jetables ?

Pour rester protégé, il est important d'apprendre à bien retirer ses gants de protection. Voici les étapes pour retirer ses gants en toute sécurité :

  1. Pincer le gant au niveau du poignet, sans toucher la peau ;
  2. Retirer le gant ;
  3. Le garder au creux de la main gantée ou le jeter à la poubelle ;
  4. Glisser les doigts à l'intérieur du deuxième gant, en évitant au maximum de toucher la partie externe ;
  5. Retirer le deuxième gant ;
  6. Jeter les gants à la poubelle et se laver directement les mains. 

Pour rappel, les gants en latex sont réservés à un usage unique. Avant de les enfiler, il convient de vérifier si les gants sont en bon état. S'ils sont abîmés ou que vous êtes en contact avec une surface potentiellement infectée de microbes, il faut les retirer, les jeter à la poubelle et surtout vous laver les mains directement.

Plus d'informations sur le site de l'Institut National de Recherche et Sécurité (INRS) pour retirer ses gants de protection.

Où jeter ses gants usagés ?

Il existe une somme de bons gestes pour jeter ses déchets pendant le confinement. Tout d'abord, il faut savoir qu'ils ne se recyclent pas. Il ne faut donc pas les mettre dans un conteneur de tri.

Les gants en latex jetables, tout comme les mouchoirs, lingettes désinfectantes ou autres, doivent être mis dans des sacs résistants fermés. Avant d'être jetés dans un sac poubelle pour ordures ménagères, ils doivent être conservés 24 heures.

Les crochets ouvre-porte multifonctions : une solution alternative aux gants de protection ?

Alors que le port de gants jetables comme protection contre le nouveau covid-19 fait débat, de nombreuses entreprises proposent des solutions alternatives efficaces.

De nombreuses inventions pour respecter plus facilement les gestes barrières

La crise sanitaire du coronavirus - et la nécessité d'éviter tout contact des personnes entre elles et avec les objets du quotidien - a fait naître de nombreuses idées chez les entrepreneurs.

Ces inventions pour nous aider à respecter les gestes barrières sont nombreuses : poignées de coude, parois de séparation en plexiglas, des bornes désinfectantes dans les transports publics... L'objectif est de faciliter le respect des gestes barrières au quotidien

Le crochet ouvre-porte multifonctions : la tendance du moment

Un objet qui fait beaucoup parler de lui en ce moment est le crochet permettant d'ouvrir les portes, presser les boutons, utiliser les écrans tactiles, mais sans contact direct avec les doigts

Il existe déjà plusieurs marques telles que Yanook ou HandySafe. Le crochet multi-fonctions HandySafe présente plusieurs caractéristiques :

  • Discret et pratique pour l'avoir toujours sur soi, idéal pour une utilisation quotidienne dans tout environnement ;
  • Ouvrir les portes et appuyer sur les boutons d’ascenseurs
  • Mais aussi, utiliser tous les écrans tactiles (smartphone, tablette, ...) tel un stylet ;
  • Composé d'un alliage de laiton (cuivre et zinc) anti-microbien qui tue jusqu'à 99% des germes (en savoir plus) ;
  • Utilisable également en porte-clefs.

COMMANDER LE CROCHET HANDYSAFE

Démonstration en vidéo 

Une chose est sûre : nos comportements sont amenés à évoluer, même si le déconfinement arrive progressivement dans les pays touchés.

Rappel des gestes barrières coronavirus

Comme l'indique le site Santé Public France, les gestes barrières servent à se protéger mais aussi protéger les autres. Plusieurs gestes barrières pour le coronavirus ont été déterminés :

  • Se laver les mains le plus souvent possible, de façon régulière. En effet, au quotidien nous sommes en contact avec énormément d'objet potentiellement infectés.
  • Éternuer / tousser dans son coude ou dans un mouchoir si possible. Les microbes sont projetés dans l'air par des micro-gouttelettes lorsque quelqu'un tousse ou éternue. Un éternuement peut propager des microbes sur une distance de 1 à 6 mètres.
  • Jeter son mouchoir après chaque utilisation. Un mouchoir en papier est à usage unique. Il faut donc le jeter à la poubelle après chaque utilisation. A noter que les virus évacués par le nez quand on se mouche peuvent survivre plusieurs heures sur un mouchoir.
  • Éviter le contact physique avec d'autres personnes, ne pas se serrer la main ni s'embrasser
  • Ne pas se toucher le visage. En plus de se laver les mains fréquemment (et correctement), il est vraiment important d'éviter de se toucher le visage.

Par ailleurs, pour toutes questions sur le coronavirus, il est possible de :